Partie du site privé réservée aux réflexions, prospective…

chapitre temporaire pour la page "Apprendre une langue en regardant un petit film ..."

Note : ce chapitre est à déplacer une fois que la page “Apprendre une langue en regardant un petit film …” sera créée.

A quoi ça sert ?

Cette extension vlc permet de rechercher automatiquement dans un dictionnaire les mots des sous-titres. Elle constitue donc un outil très efficace pour enrichir son vocabulaire en regardant un film avec des sous-titres dans une langue que l'on souhaite apprendre. Pour chaque mot non compris, il suffit d'appuyer sur les flèches droite et gauche du clavier pour afficher immédiatement la définition d'un mot des sous-titres présents à l'écran.

Installation

Installation de vlc

Pour le tester, il faut impérativement disposer de VLC 1.1 ou supérieur (par exemple en le compilant, ou via un dépôt sur le net : cf. procédure et liens sur http://www.webdevonlinux.fr/2010/02/extensions-videolan-media-player-1-1-vlc/ attention si vous utilisez le dépôt de cette adresse il y a un paquet expérimental).

Disposer d'un dictionnaire compatible

  • Attention , l'extension ne lit pas les .dict.dz !! On peut cependant dezipper un dict.dz en le renommant en dict.gz puis “extraire ici”) ;
  • il faut un dico dict/idx de sametypesequence=m (info à regarder sur le *.ifo), comme par exemple le dictionnaire Anglais - Français de Luc Han disponible sur Polyglotte.

Disposer de sous-titres

* Il faut qu'il que le fichier des sous-titres ait le même nom que la video, sauf l'extension qui doit être .srt ;

* Il ne doit y avoir qu'un seul point dans le nom de la vidéo et des sous-titres (ex : toto_video.ogg et toto_video.srt, car si c'est toto.video.ogg l'extension cherchera toto.srt).

* Il faut que ce fichier soit au format subrip (extension srt) : si ce n'est pas le cas, gnome-subtitles permet des conversions ;

* Il faut aussi que l'encodage soit utf8, sinon changer les propriétés dans VLC ;

* Pour vérifier le fonctionnement correcte des sous-titres, lancer vlc avec une video (si possible en console, pour avoir des info de débogage), normalement les sous-titres doivent se lancer automatiquement du coup.

Vous pouvez trouver des liens pour les sous-titres sur opensubtitles , et vérifier préalablement l'existence des sous-titres en utilisant l'extension VLC subtitles

Installer le script lua "traduction" pour vlc

* mettre le script lua dans le répertoire lua/extensions qui peut être à divers endroits suivant comment vous installez vlc (cf. détails sur le net ; si vous avez utilisé le dépôt indiqué sur webdevonlinux , l'extension est à placer dans le répertoire /home/USER/.local/share/vlc/lua/extensions/ pour ubuntu, USER étant à remplacer par votre nom d'utilisateur).

* modifier le début du script (lignes 56 à 70 pour la version 0.0.8) en rentrant les chemins appropriés :

  • du dico (*.idx et *.dict), c'est grâce à cette configuration que le script vous permettra d'afficher les traductions des sous-titres ;
  • du répertoire où se trouve le film et les sous-titres (ligne 65 pour la version 0.0.8), le film et les sous-titres doivent être dans le même répertoire ;
  • (facultatif) du répertoire où vous voulez que l'extension enregistre les mots que vous lui demandez d'écrire (en appuyant sur la flèche bas du clavier) sur un fichier texte avec leurs définitions, en vue d'un apprentissage ultérieur. Ce chemin se configure à la ligne 69 pour la version 0.0.8. Ce sera aussi l'emplacement du fichier texte des mots pour lesquels vous n'avez pas trouvé de définition (flèche haut du clavier lors du visionnement du film) en vue d'améliorer le dictionnaire que vous utilisez. Vous pouvez personnaliser le nom des fichiers texte dans le script (lignes 67 et 68 pour la version 0.0.8).

Utilisation

* Lancez VLC (pas trop loin), allez dans “Vue” (“View” si votre interface est en anglais), il doit y avoir l'extension “Dico LangueA - Langue-B” tout en bas du menu : la cocher.

* Au moment où il y a un sous titre qui contient un mot que vous ne connaissez pas : Allez dans Vue > Dico LangueA - Langue-B > Suivant ou Précédent pour parcourir le sous titre et afficher la définition à l'écran (mieux : flèche droite /flèche gauche au clavier).

Pour ne pas attraper de tendinite à l'index, il est recommandé de faire “pause” avant les “Suivant” & “Précédent” …. ;-)

* si vous souhaitez écrire les définitions des mots que vous ne connaissez pas (en vue d'un exercice de mémorisation avec anki par exemple), sous-menu “écrire la définition” (ou raccourci clavier : flèche ↓) rajoute la dernière définition dans un fichier texte. (rappel : nom et chemin à paramétrer au début du fichier, cf. précédemment).

* De même si vous constatez l'absence d'un mot du sous-titre dans le dictionnaire, le sous-menu “écrire le mot cherché” (flèche ↑) permet de noter ce mot dans un fichier (afin de compléter le dictionnaire plus tard par exemple).

Aide pour le débuggage

* Séparateurs mal interprétés

Voici un exemple de séparateurs qui ne doivent pas être interprétés : ( ; ' ! ? ) Le script ne doit donc rien afficher pour ces derniers, ni chercher à les remplacer par des mots. Si vous observez un tel comportement, vous pouvez : - Observer la liste des séparateurs du script, présent par exemple à la ligne 587 pour la version 0.0.7, soit : local listeseparateur = {” ”,”%.”,”,”,”;”,”:”,”!”,”?”,”'”,”)”,”%(”,”-”,'”',”\n”,”\t”,”\r”}

- Observer votre fichier de sous-titres : noter l'encodage, et rechercher puis copier coller les phrases présentant les séparateurs mal interprétés.

- Puis transmettre ces informations.

Utilisation de Drupal pour divers projets polyglottes : essai d'évaluation

Inconvénients

Champs titre et BDD pour Drupal 6

Avec la version 6, lors de la création d'un nouveau type de contenu, il est impossible de supprimer le champs titre par défaut lors de l'utilisation du module CKK.

Les conséquences seraient que dans la BDD le champs titre ne peut pas être nommé comme on le souhaite, et dispose du nommage par défaut de Drupal (title). Pas très pratique donc si par la suite on ne souhaite plus utiliser Drupal. Ce problème serait levé dans Drupal 7.

Par contre, pas de problèmes pour la création d'autres champs, l'interface du module CKK de Drupal permet de choisir le nom des champs.

Module Views et optimisation des performances

Si le module Views est très pratique pour réaliser rapidement et facilement l'affichage des données que l'on souhaite, il serait cependant déconseillé de l'utiliser pour un site avec un grand nombre de requêtes, ses requêtes n'étant pas très propres. Il faudrait donc mieux utiliser une autre solution dans Drupal pour afficher par exemple des données d'un dictionnaire collaboratif.

Avantages

Gestion des lien internes (y compris images)

Avec le module pathologic, les liens internes seront : conservés en cas de changement du nom de sous répertoire, de nom de domaine, de migrations serveur de test → serveur de prod et inversement

Traduction

Avec le module i18n, chaque contenu, block, tag, menu peut-être traduit facilement dans d'autres langues. Pratique si on veut faire traduire quelques pages pour accueillir des internautes qui n'ont pas la langue française comme langue maternelle et veulent disposer par exemple de dicos en français.

Réalisation de diapos sympas avec jquery

Avec le module ddblock, on peut faire des diapos sympas avec défilement automatique d'images qui peuvent comprendre un petit texte de présentation + un lien pour en savoir plus.

Comparaison de données (ex : dicos)

L'utilisation de Drupal pour comparer des données, comme par exemple des dicos, présente les avantages suivants :

* Facilité d'édition des données d'une entité : → Chaque entité disposerait d'un formulaire éditable sur une page, avec une étiquette (ex : Lecture des formats dicos) et une zone pour saisir les données (zone de texte, boutons on-off, cases à cocher, liste déroulante…), du même genre qu'un questionnaire en ligne. Cela devrait rendre l'édition plus pratique qu'elle ne l'est actuellement avec un tableau sur dokuwiki où il faut compter le nombre de colonnes pour éditer la zone correspondante à tel dictionnaire. → Avec le module editablefields, il est aussi possible d'éditer directement un champs dans un tableau.

* Comparaison des données avec filtres

→ Il est possible de filtrer la comparaison avec les champs renseignés (ex : montrer seulement les dictionnaires qui gèrent le format .dz).

* Intégration d'une mailing list par groupe

→ Il est possible de disposer de mailing listes par groupes (ex : groupe dicos, groupe espagnol, groupe mémorisation, groupe administrateur, etc.) via le module OG et og2list (cf. http://drupal.org/handbook/modules/og2list)

chapitre (temporaire ?) pour la gestion des bookmarks collaboratives

Logiciels libres

Top - sélection

Connotea

http://www.connotea.org/ possibilité de l'utiliser sans rien installer, mais aussi de l'installer : http://www.connotea.org/code

Pligg

http://www.pligg.com/

- s'inscrire pour le télécharger, plus orienté gestionnaire de news ?

+ intéressant, nombreuses fonctionnalités

exemples d'utilisations : http://www.lepiocheur.com/

Getboo

http://www.getboo.com/

- nécessaire d'avoir PEAR sur le serveur, Sarah n'était pas arrivé à le connecter à sa BDD (cf. comparatif).

Sematicscuttle

http://sourceforge.net/projects/semanticscuttle/

+ développement actif (février 2010), + dispose d'un plugin firefox, & commentaire de Sarah : offre la possibilité d’imbriquer les tags les uns dans les autres, de rendre équivalents deux tags (fr et francais, par exemple, mais pas français, car il y a un petit souci avec les charset pour le moment) et les vignettes des sites web. Adopté pour moi, il me reste à le faire adopter à mes collègues.”, fonctionnalités de structuration de tags .

Pas trop intéressant

Chipmark

+ extension FFox, IE

- pas l'air très développé niveau fonctionnalité (ex : possibilité de l'utiliser sans extension via une page web ? tags ?).

Unalog

http://unalog.org/

- Plus de MAJ depuis 2005

Community news

- a l'air abandonné et en python

Scuttle

http://sourceforge.net/projects/scuttle/

- n'a plus l'air développé (depuis 2008)

Bookmarks4U

http://www.framasoft.net/article1336.html

- Projet abandonné depuis bien longtemps

Akarru

http://www.framasoft.net/article4323.html

+ possibilité de recevoir des newsletters, révisualisation via une copie d’écran automatique

- plus de MAJ depuis 2007

Sitebar

http://sitebar.org/

http://www.framasoft.net/article2938.html#comments74780

+ plugin firefox

- seulement pour 1 personne

Wiklink

http://www.framasoft.net/article2680.html

A l'air d'avoir disparu…

Comparatifs

Comparaison : 6 outils de bookmarking opensource, excellent : http://sarahhaim.wordpress.com/2008/05/15/6-outils-de-bookmarking-delicious-lik/

Choisir une solution

Utiliser dokuwiki

+ avantages : simplicité, utiliser les ACL dokuwiki pour sécuriser et savoir qui a fait quoi ;

- désavantage: bordélique comme tous les wikis… et lié à cela le problème des doublons (p. ex. si on veut faire des liens qui renvoient à plusieurs catégories etc.)

Utiliser Elgg

Utiliser cakephp

c'est ce que j'utilise pour ergolang, vous trouverez des infos sur ce framework php sur mon wikifred 2010/03/12 05:07

Utiliser drupal

Utiliser une des applications spécialisée

Liste de critères de choix

* disposer de tags * pouvoir hiérarchiser les tags et en faire des menus * pouvoir réaliser des équivalences de tag ( ex : “fr” pourra donner la même chose que “français” * pouvoir rajouter vite fait depuis un navigateur sans avoir aller sur une page et éditer * pouvoir commenter le lien * pouvoir être avertit des nouveautés par mail * pouvoir être avertit des nouveautés par flux RSS * être compatible avec un hébergement sur tuxfamily ou autre hébergeur gratuit (donc pas trop gourmand au niveau des prérequis pour le serveur)

 
reflexions.txt · Dernière modification: 2010/05/05 15:12 (modification externe)
 
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous la licence suivante :CC Attribution-Share Alike 3.0 Unported
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki